OS KPOP SUR TAEHYUNG ! 2




PDV Tae :


Je voudrais tellement remonter le temps et pouvoir éviter se qui s'est passé ce jour là. Je m'en veut énormément, ça aurais du être moi qui aurait du mourir, pas lui ! Tout ça c'est de ma faute. Je m'en veux terriblement. Je voudrais vraiment pouvoir tout effacer et rester avec lui ! Mais je ne peux pas, tout ça est impossible. Il est partie, je ne peux pas faire autrement que de me dire que je ne pourrais plus jamais le revoir. Il me manque tellement !


Je ne dors plus et je ne mange presque plus. Chaque jours qui passe, je ressemble de plus en plus à un zombie lorsque je me regarde dans le miroir avec mes cernes prononcé et ma peau pâle, et cette même peau horrible marque mes os. Je voudrais tellement dormir, au moins une nuit, sans faire de cauchemars. Mais je sais que c'est impossible. Je revois toute les nuit le rêve, ce rêve, ce jours ou j'ai perdu mon grand-frère, la personne qui étais la plus chère à mes yeux. c'est lui qui m'a élevé quand nos parents sont décédé et maintenant qu'il est lui aussi partie, je n'est plus personne.


Je suis actuellement dans mon lit, et je commence par être emporté par le manque de sommeil que j'ai accumulé. Je ne vais pas aller dans les bras de Morphée et faire de jolie rêve, comme tous les enfants le font, mais dans les bras de Satan, qui lui, vas m'emporter dans les ténèbres et les cauchemars que je redoute tant. Le réel m'abandonne, et le noir ténébreux fait place.


<< Tout ça c'est de ta faute ! c'est toi qui aurais du mourir pas moi ! me cri la voix, que je ne connais que trop bien, énervé.
- Je suis désolé... je sais que ça aurais du être moi... je suis vraiment désolé... pardonne-moi...
- Et puis quoi encore ?
- Je suis vraiment désolé... répétais-je encore et encore, tout en pleurant les larmes de mon corps. Désolé...
- C'est pas en pleurant que tu vas me faire revenir ! A cause de toi, je ne peux même plus profiter de la vie ! Papa et maman, ne serais pas content s'il apprenaient se qu'il s'est passé. T'es une honte pour la famille, même pas capable de traverser une route... pathétique. Tu me dégoutte !Tu n'est plus mon petit frère que j'aimais tant, c'est finit ! Ne me considère plus jamais comme ton grand-frère, tu n'est plus mon petit frère. Tu n'est qu'un vulgaire déchet à mes yeux, maintenant ! >>


Je me réveille en sursaut, comme chaque matin, trempé de sueur. J'en est marre, marre de faire tout le temps le même cauchemars. C'est épuisant à la fin.
Je regarde le réveille, et constate qu'il n'est seulement que deux heure du matin. Pour faire simple, j'ai dormis seulement pendant trois heure.


Je m'assoies sur le lit et remonte mes genoux contre mon torse et commence à pleurer. Après m'être calmé quelques heures plus tard, je me recouche, mais impossible de fermer les yeux. J'allume alors la lumière et prend un livre.


Pour une fois, je n'est pas vu le temps passer et le matin était arrivé. Comme je n'est pas encore beaucoup dormis, j'ai la tête dans les nuages, comme d'habitude quoi... Je n'est pas dormi de la nuit a cause du cauchemars. Je me lève et me dirige vers la cuisine, me prépare un petit déjeuner et essaye de manger, mais je n'ai pas vraiment faim. Comme à chaque fois, je jette tout à la poubelle avant de monter en haut.


Je suis dans ma chambre et je viens à peine de me réveiller. Je me lève, prends des vêtements propres et me dirige dans ma salle de bain, afin de prendre une douche bien chaude. Une fois lavé et préparé, je ressort de la salle de bain et retourne dans ma chambre afin de prendre quelque petit chose. Je récupère donc mon portable, mon masque, mes lunettes de soleil et descend en bas enfilant mes baskets, mon manteaux et ce que j'ai prit précédemment dans ma chambre et sort de la maison. Je ferme bien la porte à clef et part ensuite en direction du parc.


Après dix minutes de marche, j'arrive comme prévu au parc et commence à faire le tour. Je regarde les personnes m'entourant, comme je le fait à chaque fois. Je peut apercevoir plein de familles avec leurs enfants, des frère et s½ur ensemble. Je ne sais pas pourquoi je m'obstine à faire cela chaque matin ... Ca me fait mal de voir tout ces gens heureux, alors que moi, je n'ai plus personne. Je sort donc du parc, soupirant de tristesse et marche un peu dans la ville cette fois. Inconsciemment, je me suis dirigé vers le café ou j'allais souvent avec mon frère ... également là où il est mort. Rien que d'y penser et de voir ce bâtiment, mes larmes monte rapidement, brouillant ma vue, mais je me retiens comme je peut. Je ne dois pas pleurer en public, je ne veux pas qu'ils pense que je suis quelqu'un de sensible et qu'ils me regardent en ayant pitié de moi. Je ne le mérite pas. Je m'approche du trottoir donnant sur ce fameux café et regarde la route, tout ce qui ces passé ici, me revient en mémoire. Je ferme les yeux pour contenir les larmes.


Ça me rappel tellement de souvenir douloureux, que me dirige à l'opposé de cette endroit, que je maudit maintenant. Je part m'asseoir sur un banc prés du parc.


Vous vous demander bien comment il est mort, je me trompe ? De toute façons, ça ne me feras pas de mal d'en parler à quelqu'un, surtout que ça fait maintenant cinq mois qu'il est mort. J'ai besoin de me libéré de cette souffrance, enfin j'espère que je me sentirais mieux après !


// Flach back //


J'étais avec mon frère dehors ou nous étions entrain de nous balader, car le temps était magnifique ! Il faisait très beau et le soleil nous réchauffait agréablement! Nous somme aller dans le parc, le seul de la ville, ou l'on s'est amusé à faire des château de sable. Même si on sais que ce n'est plus de notre âge, mais on est des gamins dans le font ! Après avoir finit de faire notre château de sable, mon frère me prend le bras et m'emmène avec lui, de l'autre côté du parc en courant.


<< Tu fait quoi ? Et notre château de sable ? demandais-je
- Tu sais, si tu ne veux pas de glace, c'est pas grave. J'en aurais plus pour moi ! dit-il en rigolant
- Si si, je veux une glace ! On y va ?
- Aller c'est partie ! >>


On se dirige vers le vendeur de glace se situant juste à la sortie du parc:


<< Moi se sera une glace à la pistache/chocolat ! Et toi, tu veux quoi ?
- Moi ? Heu... je ne sais pas. Avouais-je
- Goût fraise, alors ! Annonce t-il au vendeur
- Tenez jeune homme, bonne après-midi !
- Merci, vous aussi ! >>


Et on reparti avec notre glace en main ! Une fois qu'on la finit, on a fait un tour en ville jusqu'à midi environ ou on alla dans un restaurant afin de manger ! Lorsqu'on eu fini le repas, qui était au passage délicieux, on se dirigea vers le petit café du coin, ou l'on avais l'habitude de venir après nos repas. On y entre, s'assoie et on commende un café pour lui et un coca pour moi suivit d'un pain au chocolat. La commende arrive et on mange tout en se racontant des conneries. Comme d'hab quoi !


<< Tu voudrais faire quoi après ? me demande t-il
- Je ne sais pas. Et toi, tu veux faire quoi ?
- Je ne sais pas non plus ! Hahaha
- On pourrais aller faire un peu les magasins. T'en pense quoi ?
- Ouais, pourquoi pas ! >>


Nos boisson bu, on sort du café et on part en direction des magasins. On est devant un passage piéton, et vue qu'il n'y a pas de voiture, je commence à traverser. Cependant, arriver vers le milieu de la route, j'entends mon frère crier et se précipiter vers moi. Il m'attrape le bras et me lance en arrière, me faisant tomber. J'ai a peine le temps de lever la tête, que je le vois se faire propulser à plusieurs mètre, par un gros poids lourd. Je ne percute pas tout de suite, quand une passante viens me voir.


<< Tu vas bien ? Tu n'a rien de casser ?  Me demande t-elle
- Mon frère... mon frère il... mon frère, il est où ?
- De qui parle-tu ? >>


Je vois des gens se précipiter vers la personne inconsciente par terre. Des personnes appelle les ambulance, et moi je cours vers mon frère. Je le vois étendu par terre tout ensanglanté. Je m'approche de lui poussant les personnes se trouvant autours, m'accroupie et le prend dans mes bras tout en pleurant. Des gens crient, pour qu'on fasse venir au plus vite une ambulance. D'autre sont choqué. Moi je le sert dans mes bras, en lui répétant de ne pas me laisser seul.


<< Je t'en supplie, tu est la seul personne de la famille qui me reste, alors ne me laisse pas, s'il te plait ! >>


Quelqu'un me tire en arrière, mais je reste accroché à lui. Je ne veux pas qu'on me l'enlève, c'est la seul personne qu'il me reste. Je n'ai plus mes parents, ils sont mort quand j'étais petit. Je vois un bras pâle m'entourer, en me chuchotant d'une voix rassurante en essayant de me calmer.


<< Chut, calme-toi. On vas s'occuper de ton frère, d'accord ? Mais pour ça, il faut que tu le lâche pour qu'on puisse le prendre en charge.
- Mmh... je ne répond rien, et lâche un peu mon frère >>


Je ne sent plus mon frère dans mes bras, ils l'on mis sur un brancard et l'on emmené dans l'ambulance. Mes jambes me lâche et je me sens tomber, mais quelqu'un chose m'en empêche, j'entend juste une vois crier :


<< Vite un autre brancard ! >>


Puis plus rien.


// Fin flach back //


Après quand je me suis réveillé j'ai appris que mon frère étais mort. Et la tout à changer pour moi. Vous savez maintenant pourquoi, je m'en veux horriblement. Si j'aurais fait plus attention en traversant, on aurais encore étais tout les deux ensemble entrain de rire. Mais non, il a fallut que je traverse cette foutu route et que sa sois mon frère qui sois mort, tout ça pas ma faute ! Il aurait du me laisser me faire écraser et il serais encore en vie. Je préféré mourir à sa place...


La journée fut passé, moi étant assis sur ce banc, ressassant le passé. Je soupire et rentre chez moi, allant jusque dans ma chambre. Je m'enferme dans celle-ci et jette la clé pas la fenêtre, comme ça personne viendra me déranger et je pourrais mourir en paix. Je ne veux pas aller au paradis, je ne le mérite pas. Je mérite d'aller en enfer, pour pouvoir payer ce que j'ai fait.


<< Je m'en veux terriblement, si tu savais, je suis désoler grand-frère. des larmes commence à couler. Vraiment désolé... j'espère que tu repose en paix à présent et que tu es avec papa et maman ! Que tu continuera tout de même à être heureux au moins pour nos parents. Je t'aime et je ne t'oublierais jamais ! >>


Je prend les médicaments qui sont sur ma table de nuit ainsi que des somnifères que j'ai acheté. Je les avales tous, puis me laisse emporter par les effets des somnifères que j'ai pris.


<< Je t'aime... grand-frère... >>


FIN

Tags : BTS - Taehyung - Triste - OS - Kpop

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.15.20) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Kim-Park-Jeon-Kalia

    14/05/2017

    loulouchan wrote: "C'est trop bien😊"

    Merci beaucoup !!!! Ça ma fait plaisir que tu es aimer !

  • loulouchan

    13/05/2017

    C'est trop bien😊

  • Kim-Park-Jeon-Kalia

    16/04/2017

    contente*

  • Kim-Park-Jeon-Kalia

    16/04/2017

    Desumasuku wrote: "Jolie ^^ ça me rappelle moi, mais quelques erreurs d'orthographe >.> et aussi les conversations sont parfois pas très réaliste enfin je crois (ou je suis un cas social) mais sinon c'est plutôt bien et pas trop long, et bonne idée le flash back ^^"

    Merci, content que ça t'es plus !!!!
    les erreurs d'orthographe c'est normal, je suis très nul. Mais sinon j'essaye de me corriger moi même, mais j'ai vraiment du mal, je me fait corriger par des gens !

  • Desumasuku

    16/04/2017

    Jolie ^^ ça me rappelle moi, mais quelques erreurs d'orthographe >.> et aussi les conversations sont parfois pas très réaliste enfin je crois (ou je suis un cas social) mais sinon c'est plutôt bien et pas trop long, et bonne idée le flash back ^^

Report abuse